Dissolution de l’ADIRA

AG ADIRA

Créée en novembre 2006, l’ADIRA cessera d’exister officiellement en décembre prochain. C’est la décision qu’ont adopté ses membres à l’issue des assemblées générales ordinaire et extraordinaire qui se sont tenues le 23 novembre à Onet-le-Château.

L’Assemblée Générale annuelle de l’ADIRA s’est tenue mercredi 23 novembre au Bowling à Rodez en présence de 14 personnes sur les 31 adhérents à jours de cotisations. 8 pouvoirs, adressés par des adhérents empêchés de se rendre à ce rendez-vous, ont été distribués aux membres du bureau pour permettre à cette AG d’atteindre le quorum statutairement requis.

Jean Derruau, président démissionnaire depuis cet automne, a remercié les personnes présentes d’avoir répondu présents à l’invitation, malgré la situation pandémique qui s’aggrave à nouveau en Occitanie et plus particulièrement en Aveyron. “De nombreux évènements ont perturbé la vie de l’association ces derniers mois“, a indiqué Jean Derruau, en soulignant les problèmes de santé rencontrés par de nombreux membres de l’association, ajoutés décès de certaines membres (M. Balthazar, Jean-Claude Cailhol, ancien trésorier et plus récemment Jeannine Garcia, fondatrice de l’ADIRA) qui ont servi fidèlement l’association pendant des années. L’ex-président a également remercié les prestataires en santé (Air Medic, Bastide, Sadir, ISIS Medical et SOS O²) et leurs représentants qui ont fidèlement soutenu l’ADIRA depuis sa création. “Sans eux nous n’aurions pas réalisé le travail accompli au fil des années au sein de l’ADIRA”, a fait savoir Jean Derruau.

quelques adhérents présents à l’assemblée générale

Démission collective

Le conseil d’administration de l’ADIRA, réuni au complet, a fait savoir que ses membres étaient collectivement démissionnaires comme le prévoient les statuts au terme de leur mandat de trois ans. Aucun membre du CA démissionnaire n’a fait part de son intention de se représenter. Suite à la convocation adressée à tous les adhérents de l’ADIRA, personne ne s’est non plus présenté à l’élection d’un nouveau conseil d’administration.
Aucune personne parmi les présent(e) ne s’est manifesté(e) le 23 novembre.
Dans ces conditions et faute de candidats, une AG extraordinaire a été appelée pour acter la dissolution de l’ADIRA.

Dissolution

Jean Derruau a demandé aux adhérents présents d’approuver cette décision.
« L’absentéisme, la maladie, le découragement, l’âge nous ont conduit à dissoudre l’association » a conclut ce dernier. « Je partage avec vous notre émotion collective et je vous remercie très cordialement pour tout ce que chacun, à sa façon, et souvent depuis des années a apporté à l’ADIRA sans prétention personnelle, mais pour le plus grand bien de nos amis adhérents. On ne peut pas se reprocher d’avoir failli à notre mission », a encore fait savoir Jean Derruau aux personnes présentes.

Le rapport moral ainsi que le rapport financier ont été adoptés à l’unanimité des personnes présentes.

En l’absence de candidats au conseil d’administration le 21 novembre pour poursuivre les activités de l’ADIRA, les membres présents ont ainsi voté à l’unanimité la dissolution de l’ADIRA à 11h47. La somme restant en compte au 31 décembre 2021 sera versée à une association de patients, en l’occurrence “Vaincre la mucoviscidose”.

L’AG s’est poursuivie l’après-midi du 3 novembre par une conférence sur les vaccins, animée par le Dr François Angles, ancien médecin généraliste à Sébazac. Ce dernier a passé en revue l’histoire des vaccins, leur utilité et a abordé quelques points d’actualité en rapport avec la vaccination anti-Covid-19.

Le Dr François Angles explique les bienfaits des vaccins

A Noter :
Les activités physiques adaptées, initialement organisées avec l’association Partn’Air continueront et seront pilotées au plan local par Edith Rigal, résidente à Onet-Le-Château (tél : 05 65 42 49 13). Il est possible d’y accéder en bénéficiant au départ de 4 séances gratuites sans aucun engagement. Le tarif est ensuite de 30 euros par trimestre (pour les personnes imposables), ou de 12 euros (si non imposables). Les séances se tiennent chaque jeudi à la salle municipale de St Eloi, à Rodez (www.partnair.asso.fr)