Tour de France de la solidarité des patients atteints de BPCO

Quelque 9415 km ont été parcourus par 365 patients ayant participé au Tour de France en vélo d’appartement organisé dans le cadre et autour de la Journée mondiale de la BPCO en novembre dernier par l’Association Solid’Air 71. L’Aveyron n’a pas été en reste avec 207,5 km parcourus par les personnes membres de l’ADIRA s’étant associées à l’épreuve.

Pour la 3è année consécutive, à l’occasion de la journée mondiale de la BPCO, l’association mâconnaise Solid’Air 71, présidée par Daniel Cloix, a organisé un challenge national en collaboration avec des groupes de malades organisés sur Facebook. Le challenge consistait à réaliser le maximum de kilomètres à vélo ou en marchant que ce soit à la maison ou chez un soignant. L’objectif était de cumuler autant de kilomètres que le Tour de France cycliste (3 400 km).

En 2018, les 451 patients BPCO participant au “tour” ont réalisé 8118 km en trois jours. En 2019, la barre des 10 000 km, a été franchie avec 10 190 km déclarés parcourus à pied ou en vélo par quelque 616 patients. Cette année, dans un contexte marqué par la Covid19 et le confinement, 365 personnes se sont engagées dans l’épreuve pour réaliser 9415 km. Soit près de trois fois le Tour de France de nos cyclistes professionnels.

De nombreux centres de réhabilitation, des cabinets de kinésithérapeutes et des associations n’ont pas pu participer en raison de la crise sanitaire, souligne Daniel Cloix. Malgré cela, nous atteignons quasiment le même résultat qu’en 2019. Il faut souligner que la participation des particuliers via les groupes Facebook a été exceptionnelle.”

Cela montre que de plus en plus de patients atteints de BPCO savent que l’effort physique adapté est primordial pour lutter contre la maladie, ajoute le président de Solid’Air 71. Toutes celles et ceux qui ont donné le meilleur d’eux-mêmes pendant ces derniers jours peuvent fiers d’avoir participé. Merci aux soignants et aux professionnels des Aactivités Physiques Adaptées, qui malgré le contexte difficile pour eux, ont pu trouver du temps et de l’énergie pour faire participer leurs patients à ce défi. Merci à la Fédération Française des Amicales et Associations d’Insuffisants Respiratoires (FFAAIR) pour son soutien.”

Fort de cette victoire collective, nous continuerons de nous battre pour que la BPCO soit connue et reconnue par les pouvoirs publics et qu’elle devienne une priorité nationale de Santé Publique“, conclut Daniel Cloix.

Rendez-vous est pris pour le mois de novembre 2020 pour un nouveau Tour.

Pour accéder au bilan national de cette rencontre originale, CLIQUEZ ICI