Recommandations aux proches aidants dans le cadre du confinement

En tant que proche aidant, vous venez en aide de manière régulière et fréquente, à titre non professionnel, pour accomplir tout ou partie des actes ou des activités de la vie quotidienne d’une personne proche en perte d’autonomie, du fait de son âge, de sa maladie ou de son handicap. Dans le cadre de l’épidémie de COVID 19, les informations qui suivent présentent la conduite à tenir et les bonnes habitudes à adopter dans le cadre de l’épidémie de COVID 19.

Le virus circule toujours et il est dangereux pour nous et nos proches. Il est impératif de rester vigilant face à l’épidémie de la Covid-19. Il est par ailleurs rappelé que les personnes âgées de plus de 60 ans sont les plus fragiles face au risque de contamination par la COVID-19 (et encore bien d’avantage, les personnes âgées de plus de 70 ans). Une vigilance particulière devra donc être portée vis-à-vis de ces personnes. Au regard du principe général de précaution, pour les personnes les plus vulnérables face au virus, les sorties non indispensables et les contacts physiques avec des personnes extérieures doivent être limités.
A noter en particulier que la campagne de vaccination anti-grippale a débuté le 13 octobre 2020. Sauf avis de votre médecin traitant, il est vivement recommandé de vous faire vacciner contre la grippe saisonnière afin de limiter le risque de contamination de votre proche.

En tant que proche aidant, quelles autres bonnes pratiques puis-je adopter ?

  • En cas de symptômes ou de suspicions de symptômes, il convient de limiter autant que possible les contacts avec votre proche ;
  • En cas de symptômes, il est demandé de contacter votre médecin traitant. En cas de non réponse du médecin traitant, contactez le Centre 15 ou le SAMU. Le recours aux téléconsultations devra être privilégié dès lors qu’il sera pertinent afin de minorer les expositions à la Covid-19. Pour rappel, les téléconsultations sont désormais prises en charge à 100% par l’assurance maladie obligatoire. Il est également possible de déroger au parcours de soins coordonné (orientation par le médecin traitant et connaissance préalable du patient) pour les patients suspects ou infectés Covid-19 ;
  • En cas d’impossibilité de maintenir l’accompagnement de votre proche (aidant hospitalisé, fragilité particulière ressentie par l’aidant), une solution alternative pourra être proposée : hébergement chez un autre membre de la famille, accueil en hébergement temporaire, etc.) ;
  • A domicile, il peut être utile d’imprimer et d’afficher les recommandations, bonnes pratiques et gestes barrières. A cette fin, des visuels sont disponibles sur la page : https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus ;
  • Si besoin, et autant que possible, il est fortement recommandé de désigner un tiers en bonne santé pour prendre le relais de l’accompagnement auprès de votre proche dans le cas où vous seriez vous-même contaminé
  • Si vous, ou votre proche, deviez être temporairement médicalement isolé, il est important de maintenir le contact avec les personnes vulnérables et de prévenir leur isolement lorsque vous ne résidez pas avec votre proche, par téléphone par exemple.

Informations de proximité :

* Les services communaux (mairie, CCAS, CLIC, etc.) et départementaux pourront vous apporter toute information utile concernant les services et les aides publiques disponibles, ou pour vous orienter vers les interlocuteurs idoines.
* L’ensemble des structures sociales et médico-sociales accueillant ou accompagnant des personnes âgées ou handicapées (EHPAD, SAAD, SSIAD, Résidences autonomies, FAM, MAS, IME, SAVS, SESSAD, SAMSAH …), pourront vous apporter toute information concernant l’offre de service qu’ils sont susceptibles de proposer pour l’accueil de vos proches ou l’accompagnement à domicile ou encore certaines offres de répit qui peuvent vous être proposées. Il est rappelé qu’y compris durant la crise, la majorité des établissements et services ont mis en oeuvre un dispositif de mesures dites « barrières » afin de maintenir leurs interventions auprès des publics les plus fragiles, notamment les interventions jugées prioritaires afin d’éviter les situations de rupture d’accompagnement des personnes et l’épuisement des proches aidants en respectant toutes les règles de sécurité.
Pour les aidants en particulier :
* La plateforme en ligne solidaires-handicaps.fr, lancée le 31 mars 2020, recense toutes les initiatives de solidarités à proximité de chez vous, peut vous aider à trouver des solutions de répit mais aussi d’identifier les acteurs qui se mobilisent sur les territoires et au niveau national pour vous proposer toute aide (répit, livraison de repas à domicile, écoute téléphonique et soutien moral, mode de garde adapté pour un enfant handicapé, etc.).
* La plateforme de la CNSA « pour les personnes âgées » recense les dispositifs et adresses utiles pour le soutien des personnes âgées mais aussi des proches aidants (information, formations en ligne, solutions de répit, etc.) https://www.pour-les-personnes-agees.gouv.fr/solutions-pour-les-aidants/trouver-du-soutien
* Les associations s’adressant aux proches aidants proposent de nombreuses initiatives tels que les cafés des aidants, des bistrots mémoire, des ateliers, un soutien psychologique, une écoute téléphonique etc. Pendant la crise, certaines associations ont aussi mis en place des solutions à distance, lorsque les déplacements n’étaient pas permis. Il y a forcément une association et un lieu d’échanges près de chez vous !

Quelques numéros utiles :

* En cas de symptômes évocateurs (fièvre, toux, difficultés respiratoires, perte du goût ou de l’odorat), il est nécessaire d’appeler votre médecin traitant, ou en cas de symptômes graves, le SAMU Centre 15, qui vous orientera.
* Vous retrouverez une plaquette de numéros utiles sur le site du ministère des solidarités et de la santé (numéros d’urgences, victimes ou témoins de violences, personnes sans abri) : https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/guide_besoin-aide-a4-covid-19.pdf
* Une plateforme téléphonique accessible au 0 800 130 000 (appel gratuit depuis un poste fixe en France, 7 jours sur 7, 24h/24) permet d’obtenir des informations sur la Covid-19 (mais ne dispense pas des conseils médicaux). Ce numéro vert national permet en outre de renvoyer vers une plateforme Croix-Rouge destinée spécifiquement à l’écoute, au soutien et à l’orientation des personnes fragiles isolées et leurs proches aidants, et grâce à l’aide de nombreuses associations et organisations.
* Un numéro spécifique d’appui dans le cadre de la crise pour les personnes handicapées et les proches aidants a été mis en place : le 0 800 360 360. Ce numéro vert (gratuit, accessible du lundi au vendredi) vous permet d’entrer directement en relation avec des acteurs impliqués dans l’accompagnement des personnes handicapées près de chez vous, qui se coordonnent pour vous apporter des solutions adaptées. Ces acteurs sont réunis en « communautés 360 » et peuvent être la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH), les établissements et services médico-sociaux, l’hôpital, les professionnels de santé de ville, les associations de personnes, l’école, les entreprises, la mairie, les services publics, les citoyens. Ce numéro d’appel sera pérennisé après la crise sanitaire Covid-19 pour devenir le point d’entrée unique des personnes en situation de handicap et de leurs proches aidants.
* Pour obtenir des informations spécifiques à l’établissement dans lequel est accueilli votre proche, il est possible de solliciter le référent Covid-19 que la structure a identifié. Il est notamment chargé de garantir le respect des mesures d’hygiène.

Quels sont les numéros et sites utiles ?

Informations générales nationales :
* L’accès à des informations et des conseils est indispensable en cette période de bouleversements. Il ne faut pas rester seul avec ses questions et ses angoisses. Vous retrouverez toutes les informations utiles liées à l’épidémie de COVID-19, l’état des lieux, actualités et la mise à jour quotidienne des recommandations sur le site du Gouvernement.
Ou encore sur le site du Ministère des solidarités et de la santé.
Ou encore sur le site du Secrétariat d’Etat chargée des personnes handicapées, et en particulier la « foire aux questions »

* Vous retrouverez également quelques documents accessibles, comme les consignes sanitaires en « FALC » (facile à lire et à comprendre), les gestes barrières expliquées simplement et en image pour les enfants de moins de 11 ans, le port du masque, des informations spécifiques adaptées aux personnes souffrant de TSA-TND etc.
Voir : Handicaps actualités
ou encore Déconfinement-comprendre-les-principes-et-s’y-preparer