Disparition

Jeannine Garcia, présidente honoraire de l’ADIRA, est décédée le 12 octobre dernier à Rodez. Ancienne infirmière, elle a partagé sa vie entre Paris et l’Aveyron. Elle a participé à la création et au développement de l’association des insuffisants respiratoires de l’Aveyron, qu’elle présida quelques années.

Jeannine Garcia nous a donc quitté le 12 octobre à l’hôpital de Rodez, à l’âge de 87 ans, son organisme n’ayant pas pu surmonter une dernière épreuve qui motiva son hospitalisation. Fortement affaiblie par une insuffisance respiratoire chronique, Jeannine était toujours présente aux rendez-vous et temps forts de l’association à laquelle elle consacra une bonne partie de sa retraite sur les deux décennies écoulées. Elle était comme la clé de voute de l’ADIRA, qui était un peu sa deuxième famille, celle des patients avec lesquels elle partageait, pour certains, une même pathologie respiratoire, avec lesquels elle aimait échanger et qu’elle savait aussi conseiller et rassurer au besoin.

Il y a quelques jours encore, Jeannine était présente au centre social de Saint-Eloi pour la séance hebdomadaire d’activités physiques adaptées piloté par l’association Partn’Air, qu’elle n’aurait manqué pour rien. Prudente en ces temps de Covid-19, elle avait cependant renoncé à se rendre à la Journée nationale des Apnées du sommeil du 3 octobre, estimant qu’elle devait se protéger de la pandémie. Ce qu’elle fit.

Jeannine était la mémoire vivante de l’ADIRA. Infatigable rédactrice de son journal ” Le cerf volant”, elle s’était imposée au fil des années comme une figure incontournable de la cause des patients respiratoires sur la place de Rodez. Connue de tous, médecins et prestataires, elle était respectée de tous.

Les adhérents de l’association lui sont très reconnaissants pour tout ce qu’elle leur a permis de vivre et de partager ensemble. Elle manquera à tous ceux et à toutes celles qui ont connu sa gentillesse, son dévouement et son sens du bien public. Qu’elle repose en paix.

Les obsèques ont célébrées à Onet-le-Chateau, en l’église de Saint-Joseph-Artisan, jeudi 15 octobre 2020, à 14 heures, suivies de la crémation. Une urne a été déposée à la demande de la famille à l’entrée de l’église, en faveur des malades respiratoires de l’Aveyron.

La famille remercie toutes les personnes qui se sont associées à sa peine, avec un merci tout particulier au docteur Panaye, aux adhérents de l’ADIRA ainsi qu’au personnel du service des urgences de l’hôpital Jacques Puel.