Un mois sans tabac, c’est possible !

La 4ème édition du #MoisSansTabac, lancée par le ministère de la Santé, est devenue un rendez-vous incontournable pour tous ceux qui veulent arrêter de fumer. Mais également pour l’entourage personnel ou professionnel qui peut encourager et aider le fumeur à sortir de son addiction.

Le #MoisSansTabac existe depuis 2016 et a, chaque mois de novembre, selon une tradition désormais bien établie, pour objectif de dépasser les bons résultats de l’année précédente. En 2018, 242 579 inscrits ont été comptabilisés sur la plateforme dédiée, soit une augmentation de 53 % par rapport à 2017. 86 000 téléchargements de l’application ont été enregistrés, et 21 000 appel au numéro dédié 39 89, la ligne téléphonique Tabac Info Service. Sans compter les 118 000 suiveurs sur la page Facebook et les 4 900 autres sur Twitter.

Mois sans tabac : mettre plus de chances de son côté

Le tabagisme cause 75 000 décès chaque année en France, dont 33 000 décès par cancer du poumon. Il est aussi la cause première et principale de la BPCO (3,5 millions de personnes en France)
Le mois sans tabac est donc une occasion d’essayer d’arrêter avec au programme : 
– un sevrage tabagique de 30 jours, avec à la disposition du fumeur des kits d’aide comprenant un agenda de 30 jours,
– une roue des économies,
– un dépliant informatif sur les différentes méthodes de sevrage,
– une application, Tabac info service, qui offre un programme complet de coaching.
Pour en savoir plus allez sur Mois sans tabac